04 75 46 56 75
Français Anglais
Accueil > Pays de Grignan > Histoire - Sur les pas de la marquise de Sévigné

Histoire

Le Pays de Grignan

Un pays vallonné de collines et de petites plaines que dominent dans le lointain les reliefs et sommets remarquables des Préalpes du sud (montagne de la Lance, Mont-Ventoux, dentelles de Montmirail …) et à l’ouest, au-delà du Rhône, les monts de l’Ardèche.

Une terre aux couleurs de la Provence, où les formations buissonnantes des  chênes verts, du  cade, du genet et des buis de la garrigue le disputent aux sages alignements des cultures (vigne, lavandes, truffières …).

Une  terre d’où émergent de nombreux villages perchés et sites fortifiés, lieux isolés de refuges et de pouvoir qui, du néolithique à l’âge du fer, puis à l’époque féodale, cristallisent les premiers groupements de populations à l’origine de nos villages (oppida du Pègue, de Chamaret, de Roussas, de Rousset-les-Vignes, châteaux et donjons médiévaux de Grignan, de Chamaret, de Valaurie, de Montségur, etc.). A la faveur de la christianisation des campagnes, d’autres habitats se développent, dans les plaines, autour des abbayes et des prieurés, à l’origine de Montjoyer et de nombre de nos hameaux.

Un pays riche de son histoire, de la beauté de ses paysages, des saveurs de son terroir et de la qualité de son accueil, à découvrir sans réserve, tout au long de l’année.

Personnages Historiques

FRANCOIS ADHEMAR DE MONTEIL, COMTE DE GRIGNAN

1632-1714 Lieutenant Général et Gouverneur de Provence, il exerça les pleins pouvoirs sur cette province pendant 44 ans, avec un total dévouement envers son roi Louis XIV, c'est une charge considérable et harassante, il doit lever l' impôt, faire régner l'ordre intérieur et défendre le royaume contre les ennemis extérieurs.

Il épousa en 3° noces (il était veuf 2 fois) Françoise-Marguerite, la fille de la Marquise de Sévigné qui écrivait "après une longue attente, la plus jolie fille de France va se marier--- pas avec le plus joli garçon--- mais l'un des plus honnêtes du royaume ".

MARIE DE RABUTIN-CHANTAL, MARQUISE DE SEVIGNE

1626-1696 Contemporaine du siècle de Louis XIV (le Grand Siècle). Ce n'est que 30 ans après sa mort ( à 70 ans à Grignan où elle est ensevelie dans la crypte de la collégiale Saint Sauveur ) que sa correspondance est éditée et s'impose comme une référence de l'art épistolaire et demeure un modèle de notre langue française.

Sa fille Françoise -Marguerite épousera le Comte François Adhémar de Monteil, seigneur du château de Grignan.

La majorité des lettres de la Marquise sont adressées à sa fille à Grignan, elle mentionne souvent le château de Grignan dans ses écrits

" Je pense sans cesse à Grignan, à vous tous, à vos terrasses, à votre belle et triomphale vue " " Je crus être dans un château enchanté " " Mais enfin la Provence m'est devenue fort chère "

FRANCOISE-MARGUERITE, COMTESSE DE GRIGNAN

1646-1705 La fille aînée de la Marquise de Sévigné reçoit une éducation digne de son rang ; riche et variée,

C’était une très belle jeune fille, célébrée par les poètes de son temps comme" LA PLUS BELLE FILLE DE FRANCE".

A 17 ans, elle danse à la cour, elle a été un temps l'objet de l'attention du roi.

Jean de la Fontaine en a écrit une fable - le lion amoureux- qui commence ainsi

"Sévigné, de qui les attraits servent aux Grâces de modèle. Amour, amour quand tu nous tiens .."

Elle épousa le Comte de Grignan, elle eut 3 enfants et meurt à 59 ans.

FRANCOIS Ier

1494-1547 Il est venu à Grignan en revenant d'une entrevue à Marseille avec le pape Clément VII (Jules de Médicis), pour préparer le mariage de son fils le duc d'Orléans (futur Henri II) avec la nièce du pape, Catherine de Médicis.

La façade principale du château de Grignan de style renaissance est nommée FRANCOIS Ier, ainsi que la tour gauche (la tour droite est nommée SEVIGNE).

PETRARQUE

1304-1374 Ecrivain Italien surnommé le Ganzoniere , passé à la postérité pour la perfection de sa poésie qui rime son amour pour Laure, il représenta le code lyrique amoureux de toute une civilisation.

Il a gravi le Mont Ventoux (que l'on peut admirer depuis tous les villages du Pays de Grignan et particulièrement sur la terrasse du château (avec un panorama exceptionnel à 360 °). Il en a d'ailleurs fait la narration dans un texte célèbre " l'ascension du mont Ventoux "